Skip to content

Combats sur le pont

10 janvier 2012

 

Pierre, feuille, ciseaux… un point pour Kreuzberg ! Sur l’Oberbaumbrücke, le pont qui sépare les quartiers de Friedrichshain (ex Berlin-Est) et Kreuzberg (ex Berlin-Ouest), se déroule un combat singulier. Deux cercles métalliques sont installés à quelques mètres d’écart et affichent toutes les 6 secondes un des trois signes du « pierre-feuille-ciseaux ». Ils sont générés aléatoirement et s’affichent grâce à des néons de couleurs différentes. Accroché à l’ancien poste frontière, cette installation de Thorsten Goldberg, symbolise la confrontation sans fin des systèmes politiques. Aujourd’hui, le mur est tombé, les deux quartiers ont fusionnés en une même entité administrative depuis 2001, mais les habitants prennent plaisir à perpétuer cette frontière. Plus par amour de leur quartier que par mauvais esprit.

Si vous habitez Friedrichshain et que vous avez des amis de Kreuzberg, vous pourrez passer la nuit à regarder cette bataille lumineuse pour savoir qui payera la prochaine tournée de bières. Et si vous êtes plus « jusqu’au-boutiste », rameutez tous vos amis du Kiez, allez au marché et participez une fois par an à la grande « guerre des légumes » contre votre quartier rival. A noter : chaque année la victoire revient à Friedrichshain, soupçonné d’être soutenu par des factions « ossis » venues de Prenzlauerberg. On se demande même s’il n’y aurait pas eu de ventes d’armes illégales de la part des cartels végétaliens de Prenzlauerberg.

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :